Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 05:19

       

              

 

 

 

   

 

RECHERCHE DES PARTENAIRES

EXPATRIES

 

Afin de mettre sur pied une école d’infirmiers et d’aides soignantes  au Cameroun qui en manque, l’association GINOU sise à Bafang recherche des partenaires étrangers ou nationaux. Equiper, gérer l’école puis former les Camerounais est le vœu de cette ONG. Les bâtiments existent déjà à Bafang.

Contact :

Tool4yu@gmail.com

infirmerieginou.blogspot.com

Dimitrimbouwe.blogspot.com

00 237 98 16 54 54

Pablosiewe123gmail.com

 

Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 05:28
Mis à jour 26-10-2010 14:37
Ballon d'Or 2011: la liste des 23 nommés

Photo : Wikipedia

Ballon d'Or 2011: la liste des 23 nommés

La liste des 23 nommés pour le Ballon d'Or 2011 a été dévoilée ce mardi matin. Et c'est sans suprise qu'elle ne comporte aucun Français mais beaucoup d'Espagnols.

Une certitude concernant le futur Ballon d'Or 2011 ? Le successeur de Lionel Messi ne sera pas français. Aucun de nos compatriotes ne figure en effet dans la liste des 23 nommés dévoilée par France Football ce mardi matin. A croire que s'enfermer dans un bus n'est même pas suffisant... Heureusement, on sait aussi qu'il ne sera ni anglais, ni italien. On se console comme on peut... L'heureux élu recevra le plus prestigieux des trophées individuels le 10 janvier prochain à Zurich, au siège de la FIFA.

Car c'est LA grande nouveauté de cette dernière cuvée : le partenariat entre le bi-hebdomadaire français - qui ne faisait voter qu'un panel de journalistes européens pour décerner "son" Ballon d'Or depuis 1956 -, et la FIFA - qui, elle, sollicitait les sélectionneurs nationaux et les capitaines de sélections pour décerner son propre trophée, dit du "joueur de l'année". Ces deux scrutins ne feront désormais plus qu'un, pour une toute nouvelle appellation commune : le "FIFA Ballon d'Or".

L'effet Mondial 2010
La liste en elle-même ? Elle ne comporte aucune surprise de taille. L'Espagne, championne du monde depuis le 11 juillet dernier, sera représentée comme il se doit, avec quelque sept joueurs : Iker Casillas, Cesc Fabregas, Andres Iniesta, Carles Puyol, David Villa, Xabi Alonso et Xavi Hernandez. Nul doute que le grand favori se trouve parmi eux, tant Ballon d'Or et Coupe du monde ont su rester indissociables au fil de l'histoire. Andres Iniesta, buteur en finale, peut donc s'attendre à une bonne surprise dans deux mois.

Elu meilleur joueur du tournoi, et auteur d'un doublé en finale de la Ligue Europa (remportée par son club de l'Atletico Madrid),l'élégant Uruguayen Diego Forlan, buteur redoutable capable de se muer en meneur de jeu, devrait voir ses nombreux buts et la place de demi-finaliste glanée par la Céleste lui valoir de figurer en très bonne place au classement. Idem pour le Néerlandais Wesley Sneijder, finaliste malheureux avec les Oranje, mais qui a tout gagné avec son club de l'Inter. D'autant que le jury a toujours aimé récompenser les numéros 10 au toucher de balle soyeux...

Le club le mieux représenté dans cette liste reste, comme l'an dernier, le FC Barcelone. Qui le doit moins à son titre de champion d'Espagne qu'à l'effet Mondial 2010 (là encore), laRoja comptant nombre de joueurs catalans dans ses rangs. Tenant du titre et auteur d'une énième saison extraordinaire, Lionel Messi pourrait toutefois voir son cas personnel aller au-delà de la déception argentine en Coupe du monde. Au contraire d'un Diego Milito, démentiel avec l'Inter l'an passé et double buteur décisif en finale de la Ligue des champions, qui, lui, ne fait même pas pas partie des nommés...

La liste complète :

Iker Casillas
Espagnol. 29 ans. Poste : gardien. Club : Real Madrid
Daniel Alves
Brésilien. 27 ans. Poste : défenseur. Club : FC Barcelone
Didier Drogba
Ivoirien. 32 ans. Poste : attaquant. Club : Chelsea
Samuel Eto'o
Camerounais. 29 ans. Poste : attaquant. Club : Inter Milan
Cesc Fabregas
Espagnol. 23 ans. Poste : milieu. Club : Arsenal
Diego Forlan
Uruguayen. 31 ans. Poste: attaquant. Club: Atletico Madrid
Asamoah Gyan
Ghanéen. 24 ans. Poste : attaquant. Clubs : Rennes puis Sunderland
Andres Iniesta
Espagnol. 26 ans. Poste : milieu. Club : FC Barcelone
Julio Cesar
Brésilien. 31 ans. Poste : gardien. Club : Inter Milan
Miroslav Klose
Allemand. 32 ans. Poste : attaquant. Club : Bayern Munich
Philipp Lahm
Allemand. 26 ans. Poste : défenseur. Club : Bayern Munich
Maicon
Brésilien. 29 ans. Poste : défenseur. Club : Inter Milan
Lionel Messi
Argentin. 23 ans. Poste : milieu. Club : FC Barcelone
Thomas Müller
Allemand. 21 ans. Poste : milieu. Club : Bayern Munich
Mesut Özil
Allemand. 22 ans. Poste : milieu. Clubs : Werder Brême puis Real Madrid
Carles Puyol
Espagnol. 32 ans. Poste : Défenseur. Club : FC Barcelone
Arjen Robben
Néerlandais. 26 ans. Poste : milieu. Club : Bayern Munich
Cristiano Ronaldo
Portugais. 25 ans. Poste : attaquant. Club : Real Madrid
Bastian Schweinsteiger
Allemand. 26 ans. Poste : milieu. Club : Bayern Munich
Wesley Sneijder
Néerlandais. 26 ans. Poste : milieu. Club : Inter Milan
David Villa
Espagnol. 28 ans. Poste : attaquant. Clubs : Valence CF puis FC Barcelone
Xabi Alonso
Espagnol. 28 ans. Poste : milieu. Club : Real Madrid
Xavi Hernandez
Espagnol. 30 ans. Poste : milieu. Club : FC Barcelone

Et aussi : l'entraîneur de l'année

 

On a bien trop tendance à l'oublier, mais une autre élection se déroule en marge du Ballon d'Or : celle récompensant le meilleur coach. Cette année, ils sont au nombre de dix à postuler à ce trophée, qui sera remis au cours de la même cérémonie du 10 janvier 2011. Et c'est fort logiquement que cette liste de postulants comporte les quatre sélectionneurs ayant mené leurs troupes en demi-finales du Mondial, ainsi que les entraîneurs ayant remporté les quatre principaux championnats européens. Metrofrance.com mettrait bien sa petite pièce sur l'inénarrable José Mourinho, qui, s'il n'était pas de la grand messe sud-africaine, a néanmoins tout raflé sur son passage (Coupe d'Italie, Série A et Ligue des champions) avant de signer un contrat gargantuesque au Real Madrid, le tout en régalant joueurs, supporters et journalistes de saillies verbales toujours bien senties tout au long de l'année.

 

La liste : Carlo Ancelotti (Chelsea), Vicente Del Bosque (Espagne), Alex Ferguson (Manchester United), Josep Guardiola (FC Barcelone), Joachim Löw (Allemagne), José Mourinho (Inter Milan puis Real Madrid), Oscar Tabarez (Uruguay), Louis van Gaal (Bayern Munich), Bert van Marwijk (Pays-Bas), Arsène Wenger (Arsenal).

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 16:08
Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 16:00

 

Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 15:56
  • ÉCONOMIE  ÉCO-BOURSE  Sociétés

  • Nokia dévoile enfin ses Windows Phone

    Mots clés : ,

    Par Elsa BembaronMis à jour le 26/10/2011 à 15:08 | publié le 26/10/2011 à 13:24 Réactions (28)
    Stephen Elop, le PDG de Nokia, présente le Lumia 800, mercredi à Londres. Crédit : Sang Tan/AP
    Stephen Elop, le PDG de Nokia, présente le Lumia 800, mercredi à Londres. Crédit : Sang Tan/AP Crédits photo : Sang Tan/AP
     S'abonner au Figaro.fr

    VIDÉO - Le Lumia 800 et le Lumia 710. Neuf mois après l'annonce du partenariat avec Microsoft, le finlandais dévoile ses nouveaux smartphones, les Windows Phone tant attendus.

    De notre envoyée spéciale à Londres

    Grand écran et musique à fond, Stephen Elop, le PDG de Nokia a pris l'option show à l'américaine pour sonner la relance de la marque. «Plus tôt cette année, nous avons reconnu l'importance de changer de stratégie, a expliqué le patron de Nokia. Cette nouvelle stratégie inclut le passage de notre plateforme de connexion à Windows Phone, pour créer «une expérience Nokia»». Nous avons eu des moments difficiles et des décisions dures à prendre».

    Le Nokia Lumia 800 est «le premier téléphone sous la plateforme Windows Phone de Nokia, le premier vrai Windows Phone» insiste Stephen Elop. Le Lumia 800 est décliné en trois couleurs, cyan, noir et magenta, avec un dos en métal brossé. Il est suivi du Nokia Lucia 710, le deuxième Windows Phone, en noir et en blanc. La coque arrière de l'appareil peut être changée, pour que chacun puisse en choisir la couleur.

    Prix très compétitifs

    Les téléphones seront proposés par 31 opérateurs, dans six pays européens, dont la France, dans un premier temps. Ils seront ensuite lancés aux États-Unis. Le Lumia 800 sera vendu à 499 euros sans abonnement et le Lumia 710 à 329 euros. Des prix très compétitifs par rapport aux standards actuels du marché.

    Pour lancer leurs nouveaux produits, les membres de la direction de Nokia n'ont pas ménagé leurs efforts, à l'image d'un Kevin Shields brandissant un Lumia 800, et qui affirme que c'est «le smartphone qui bouscule les conventions». On retrouve néanmoins les petites icônes carrés déjà propres aux Windows Phone.

    Sur l'écran d'accueil des deux Lumia, le groupe permet de choisir les applications les plus pertinentes, avec la possibilité d'afficher les dernières informations, la météo, selon ses centres d'intérêts. Et, très logiquement, tous les liens pour rester en contact avec sa famille, ses amis. «The people hubb», littéralement «le centre des personnes» agrège les messages. En bon petit soldat de Microsoft, le Nokia Lumia 800 intègre des versions mobiles des logiciels Word, Excel, Power Point, connectés au bureau et pouvant être partagés, au besoin.

    Les nouveaux smartphones veulent regrouper le meilleur de Nokia et de Microsoft, avec les application de navigation du premier et les jeux XBox du deuxième. Le graphisme de Nokia Drive a été particulièrement soigné pour en faciliter l'utilisation au volant, avec des indications de navigation très précises. Ce service est gratuit sur le Nokia Lumia 800.

    Kevin Shields a dressé une critique à peine masquée d'iTunes d'Apple pour présenter l'application destinée à la musique du dernier né de la marque. Nokia Music permet d'écouter de la musique «sans mot de passe, sans login, sans abonnement, sans rien… cela fonctionne juste» a-t-il insisté. Dans cette optique, Nokia et Monster ont codéveloppé une gamme de casques et d'écouteurs.

    «Lumia, c'est la lumière, a ajouté Stephen Elop, c'est une aube nouvelle pour Nokia». Plus que jamais, la marque cherche à connecter le monde réel et le monde virtuel, par exemple, pour la navigation. «Nous appelons ce type d'applications “le savoir contextuel”». Par exemple, une application «traque» tous les transports publics, pratique, lorsqu'on prend le bus. Au delà, Nokia cherche à redynamiser son écosystème et donc l'attrait du public et des développeurs pour son magasin d'applications. 175 développeurs ont développé des applications dépassant le million de téléchargements.

    À l'image d'Apple qui fait durer le plaisir avant d'annoncer un nouvel iPhone, Nokia a aussi joué la montre avant de dévoiler les Windows Phone attendus. L'occasion pour le groupe de revenir sur les huit derniers mois, et d'insister longuement sur son implantation dans les pays en voie de développement.

    Connecter le milliard suivant de personnes à Internet

    «La puissance de la marque Nokia peut avoir un impact immédiat sur les ventes», constate Stephen Elop. En huit mois, le groupe a lancé six nouveaux smartphones sur Symbian, le système d'exploitation (OS) de Nokia. La gamme compte aussi désormais sept mobiles dotés de NFC, système de paiement sans contact, qui ont notamment rencontré un vrai succès en Russie, un des marchés les plus importants pour Nokia.

    «Le prochain milliard de personnes à se connecter sur Internet sera composé des populations très jeunes, dans les pays émergents et ils se connecteront via leurs mobiles. Pour eux, Nokia produits 12 téléphones par secondes, 365 millions par an», affirme Stephen Elop.

    «Le marché des téléphones mobiles qui est loin d'être mature», constate le PDG de Nokia, qui revient aux origines finlandaises de la marque et à l'importance du design. Désormais, la frontière entre un simple téléphone mobile et un smartphone s'efface, laissant encore une large place à l'innovation.

    Cela passe par la nouvelle gamme Nokia Asha, un nom qui vient de l'Indi et veut dire «espoir». Blanca Juti, vice-présidente du marketing du téléphone mobile, explique à son tour qu'il faut « apporter des données à des gens qui n'y avaient jamais accès ». Plus de la moitié de la population a moins de 25 ans dans les marchés que Nokia vise. Le mobile doit être facile d'utilisation, pas cher et «juste fantastique».

    Avec force démonstrations et exemples, elle vante les mérites des portables pour tchater, écouter de la musique (elle va jusqu'à danser sur scène), annonce un partenariat avec le très populaire jeu Angry Birds pour le Asha Serie 40 ! Étonnant, alors qu'il est accessible sur tous les téléphones des autres marques!

    LIRE AUSSI :

    » Nokia toujours à la peine face 

    • ÉCONOMIE  ÉCO-BOURSE  Sociétés

    • Nokia dévoile enfin ses Windows Phone

      Mots clés : ,

      Par Elsa BembaronMis à jour le 26/10/2011 à 15:08 | publié le 26/10/2011 à 13:24 Réactions (28)
      Stephen Elop, le PDG de Nokia, présente le Lumia 800, mercredi à Londres. Crédit : Sang Tan/AP
      Stephen Elop, le PDG de Nokia, présente le Lumia 800, mercredi à Londres. Crédit : Sang Tan/AP Crédits photo : Sang Tan/AP
       S'abonner au Figaro.fr

      VIDÉO - Le Lumia 800 et le Lumia 710. Neuf mois après l'annonce du partenariat avec Microsoft, le finlandais dévoile ses nouveaux smartphones, les Windows Phone tant attendus.

      De notre envoyée spéciale à Londres

      Grand écran et musique à fond, Stephen Elop, le PDG de Nokia a pris l'option show à l'américaine pour sonner la relance de la marque. «Plus tôt cette année, nous avons reconnu l'importance de changer de stratégie, a expliqué le patron de Nokia. Cette nouvelle stratégie inclut le passage de notre plateforme de connexion à Windows Phone, pour créer «une expérience Nokia»». Nous avons eu des moments difficiles et des décisions dures à prendre».

      Le Nokia Lumia 800 est «le premier téléphone sous la plateforme Windows Phone de Nokia, le premier vrai Windows Phone» insiste Stephen Elop. Le Lumia 800 est décliné en trois couleurs, cyan, noir et magenta, avec un dos en métal brossé. Il est suivi du Nokia Lucia 710, le deuxième Windows Phone, en noir et en blanc. La coque arrière de l'appareil peut être changée, pour que chacun puisse en choisir la couleur.

      Prix très compétitifs

      Les téléphones seront proposés par 31 opérateurs, dans six pays européens, dont la France, dans un premier temps. Ils seront ensuite lancés aux États-Unis. Le Lumia 800 sera vendu à 499 euros sans abonnement et le Lumia 710 à 329 euros. Des prix très compétitifs par rapport aux standards actuels du marché.

      Pour lancer leurs nouveaux produits, les membres de la direction de Nokia n'ont pas ménagé leurs efforts, à l'image d'un Kevin Shields brandissant un Lumia 800, et qui affirme que c'est «le smartphone qui bouscule les conventions». On retrouve néanmoins les petites icônes carrés déjà propres aux Windows Phone.

      Sur l'écran d'accueil des deux Lumia, le groupe permet de choisir les applications les plus pertinentes, avec la possibilité d'afficher les dernières informations, la météo, selon ses centres d'intérêts. Et, très logiquement, tous les liens pour rester en contact avec sa famille, ses amis. «The people hubb», littéralement «le centre des personnes» agrège les messages. En bon petit soldat de Microsoft, le Nokia Lumia 800 intègre des versions mobiles des logiciels Word, Excel, Power Point, connectés au bureau et pouvant être partagés, au besoin.

      Les nouveaux smartphones veulent regrouper le meilleur de Nokia et de Microsoft, avec les application de navigation du premier et les jeux XBox du deuxième. Le graphisme de Nokia Drive a été particulièrement soigné pour en faciliter l'utilisation au volant, avec des indications de navigation très précises. Ce service est gratuit sur le Nokia Lumia 800.

      Kevin Shields a dressé une critique à peine masquée d'iTunes d'Apple pour présenter l'application destinée à la musique du dernier né de la marque. Nokia Music permet d'écouter de la musique «sans mot de passe, sans login, sans abonnement, sans rien… cela fonctionne juste» a-t-il insisté. Dans cette optique, Nokia et Monster ont codéveloppé une gamme de casques et d'écouteurs.

      «Lumia, c'est la lumière, a ajouté Stephen Elop, c'est une aube nouvelle pour Nokia». Plus que jamais, la marque cherche à connecter le monde réel et le monde virtuel, par exemple, pour la navigation. «Nous appelons ce type d'applications “le savoir contextuel”». Par exemple, une application «traque» tous les transports publics, pratique, lorsqu'on prend le bus. Au delà, Nokia cherche à redynamiser son écosystème et donc l'attrait du public et des développeurs pour son magasin d'applications. 175 développeurs ont développé des applications dépassant le million de téléchargements.

      À l'image d'Apple qui fait durer le plaisir avant d'annoncer un nouvel iPhone, Nokia a aussi joué la montre avant de dévoiler les Windows Phone attendus. L'occasion pour le groupe de revenir sur les huit derniers mois, et d'insister longuement sur son implantation dans les pays en voie de développement.

      Connecter le milliard suivant de personnes à Internet

      «La puissance de la marque Nokia peut avoir un impact immédiat sur les ventes», constate Stephen Elop. En huit mois, le groupe a lancé six nouveaux smartphones sur Symbian, le système d'exploitation (OS) de Nokia. La gamme compte aussi désormais sept mobiles dotés de NFC, système de paiement sans contact, qui ont notamment rencontré un vrai succès en Russie, un des marchés les plus importants pour Nokia.

      «Le prochain milliard de personnes à se connecter sur Internet sera composé des populations très jeunes, dans les pays émergents et ils se connecteront via leurs mobiles. Pour eux, Nokia produits 12 téléphones par secondes, 365 millions par an», affirme Stephen Elop.

      «Le marché des téléphones mobiles qui est loin d'être mature», constate le PDG de Nokia, qui revient aux origines finlandaises de la marque et à l'importance du design. Désormais, la frontière entre un simple téléphone mobile et un smartphone s'efface, laissant encore une large place à l'innovation.

      Cela passe par la nouvelle gamme Nokia Asha, un nom qui vient de l'Indi et veut dire «espoir». Blanca Juti, vice-présidente du marketing du téléphone mobile, explique à son tour qu'il faut « apporter des données à des gens qui n'y avaient jamais accès ». Plus de la moitié de la population a moins de 25 ans dans les marchés que Nokia vise. Le mobile doit être facile d'utilisation, pas cher et «juste fantastique».

      Avec force démonstrations et exemples, elle vante les mérites des portables pour tchater, écouter de la musique (elle va jusqu'à danser sur scène), annonce un partenariat avec le très populaire jeu Angry Birds pour le Asha Serie 40 ! Étonnant, alors qu'il est accessible sur tous les téléphones des autres marques!

      LIRE AUSSI :

      » Nokia toujours à la peine face 

Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 15:49

Madoff tourmenté par sa famille

AFP Mis à jour le 27/10/2011 à 17:04 | publié le 27/10/2011 à 16:32 Réagir
S'abonner au Figaro.fr

Bernard Madoffa assuré dans un entretien à la chaîne ABC diffusé jeudi être plus tourmenté par la douleur infligée à sa famille que par la colère de ses anciens clients. L'homme d'affaires américain condamné en 2009 à 150 ans de prison pour une gigantesque fraude pyramidale.

"Je comprends pourquoi les clients me haïssent. Les bonnes affaires se sont terminées. Je peux vivre avec ça", a-t-il dit lors d'un entretien le 14 octobre à la prison de Butner en Caroline du Nord avec la journaliste Barbara Walters.

"La plupart des personnes pensent que j'ai volé des veuves et des orphelins. Mais j'ai rendu les riches encore plus riches", a dit celui qui a grugé institutions caritatives, personnalités, universités et banques à travers le monde.

"Ne pas voir ma famille et savoir qu'ils me haïssent" est ce qu'il y a de pire à vivre, assure Bernard Madoff, 73 ans, arrêté le 11 décembre 2008, avant d'être condamné en juin à 150 ans de prison. "Je les ai trahis".

"Je suis désolé de leur avoir fait de la peine", répond-il lorsqu'on lui demande ce qu'il aimerait dire à ses petits-enfants. Son fils aîné, Mark, s'est pendu le 11 décembre 2009 à New York, anéanti par le scandale.

Le financier déchu a raconté que sa femme Ruth, qui avait l'habitude de lui rendre visite une fois par semaine et de l'appeler tous les jours, ne le faisait plus depuis le suicide de leur fils. Lors de sa dernière visite à la prison, Ruth a demandé à son mari "de la laisser se détacher (de lui), ce que j'ai compris", a raconté l'ancien homme d'affaires.

LIRE AUSSI :

» L'escroc américain Madoff sort du silence

 Précédent Suivant 
16h17
Suisse/Grèce: vers un accord fiscal
Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 15:42
Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 15:33

Le TGV de La Mecque échappe au duo Alstom-SNCF 

Mots clés : ,

Par Véronique GuillermardPublié le 26/10/2011 à 21:53 Réactions (30)
2,5 millions de musulmans se rendent chaque année à La Mecque.
2,5 millions de musulmans se rendent chaque année à La Mecque. Crédits photo : Anonymous/ASSOCIATED PRESS
 S'abonner au Figaro.fr

Un consortium espagnol a raflé le contrat géant de 6,7 milliards d'euros. 

Nouvelle grosse déconvenue française sur les marchés de la grande exportation. Fin 2009, l'équipe France, composée d'Areva, EDF, GDF Suez, Total, Vinci et Alstom, avait perdu, aux Émirats arabes unis, un contrat mirifique de 20 milliards de dollars pour fournir à Abu Dhabi quatre centrales nucléaires. Les Français avaient alors été mis hors jeu par un consortium emmené par la société publique coréenne Kepco.

Deux ans plus tard, l'équipe France, composée de la SNCF et d'Alstom, associé au groupe saoudien Al Rajhi, perd en Arabie saoudite un contrat géant de 6,7 milliards d'euros pour construire la liaison à grande vitesse permettant aux villes saintes de Médine et de La Mecque d'être reliées au port de Djedda. Les Français ont été sortis par un consortium formé de 12 entreprises espagnoles, dont Renfe et l'opérateur du réseau de chemins de fer Adif, associées à deux sociétés saoudiennes.

La mauvaise nouvelle a été rendue publique mercredi par l'autorité saoudienne ferroviaire (SRO) sur son site Internet. Le ministère des Transports ibérique a salué «le plus gros contrat international jamais remporté par des entreprises espagnoles  ». Dans le camp français, aucun commentaire de la part de Guillaume Pepy, le président de la SNCF, habituellement plus disert. Alstom a de son côté publié un sobre communiqué. Les deux «partenaires regrettent de ne pas avoir été retenus». «Ils sont allés au plus loin de leur manœuvre financière dans la détermination du prix proposé», résume un porte-parole du fabricant du TGV, qui revendique le dépôt «d'une offre de qualité et fiable». De son côté, la société espagnole Talgo a précisé qu'une «offre économique plus compétitive et une offre tech­nique de qualité égale ont fait pencher la balance» en faveur des Espagnols.

«C'est une déception, et le rabais de 30 % consenti par les Français n'a pas suffi», a affirmé le ministre des Transports Thierry Mariani. Selon lui, «les Espagnols n'ont pas de projets sur leur espace national, ils sont donc très offensifs à l'international».

Du côté de Paris, on laisse entendre que les Espagnols ont bradé leur TGV. Problème de prix, problème de lobbying, produit ne correspondant pas aux attentes du clients… les critiques pleuvent. En tout cas, la déception est immense. Cela, pour deux raisons majeures.

Perte d'une rente 

Plus qu'un contrat, la SNCF et Alstom ont perdu une véritable rente liée au pèlerinage annuel de La Mecque, où se rendent chaque année 2,5 millions de musulmans. La nouvelle ligne de 450 km accueillera plus de 160 000 personnes par jour, soit plus de 60 millions de voyageurs par an.

En outre, la France a perdu une belle occasion de démontrer qu'elle était capable d'élargir le club des membres du TGV français en exportant son savoir-faire. Elle a laissé l'Espagne devenir «une référence» puisque son modèle de grande vitesse est «exportable». Réputé, le TGV français jouit d'une expérience trentenaire, mais il peine à s'exporter. À ce jour, il a été acheté par l'Espagne, l'Italie, la Corée du Sud et le Maroc. Parmi ses prospects, le Brésil pour la liaison Sao Paulo-Rio, où se déroule une phase d'évaluation technique, et la Russie.

LIRE AUSSI :

» La SNCF vise le TGV Moscou-Saint-Pétersbourg

Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 15:28

Détecter les «vêtements toxiques» grâce au Web

Mots clés : Par Anne-Sophie CathalaPublié le 25/10/2011 à 18:51 Réactions (7)
Les professionnels du textile pourront désormais obtenir des informations précises sur la composition de leurs produits. Crédit : Paul Delort/Le Figaro
Les professionnels du textile pourront désormais obtenir des informations précises sur la composition de leurs produits. Crédit : Paul Delort/Le Figaro
 S'abonner au Figaro.fr
Texereach.com permettra, dès lundi, aux professionnels du textile et du prêt-à-porter de déceler en quelques minutes les éventuelles substances toxiques présentes dans leurs produits.
Deux organismes de la profession, l'UFIH (Union française des industries de l'habillement) et l'IFTH (Institut français textile habillement), lèveront le voile, ce vendredi, sur un nouveau site Internet destiné à débusquer les substances chimiques toxiques potentiellement présentes dans les vêtements. Un e-service payant de veille et d'information pratique.Ce nouveau site Internet répond à un contexte réglementaire qui s'est, au fil des prises de conscience, fait plus exigeant en la matière. Votée en 2005 et entrée en application en 2007, la réglementation européenne Reach (comme enregistrement, évaluation et autorisation de produits chimiques) a marqué une étape importante. Consciente de la toxicité de certains produits de traitement des textiles, l'industrie de l'habillement se responsabilise.

Saisie en ligne et auto-contrôle

«Depuis la réglementation REACH, certaines substances (une soixantaine) sont soumises à des restrictions, tandis que d'autres (plus de 50) impliquent un devoir de communication, c'est à dire que leur présence doit être signalée», explique Matthieu Hondeville, expert santé et sécurité du consommateur à l'UFIH.Certaines PME ou plus grandes enseignes du secteur de l'habillementpouvaient rencontrer des difficultés à respecter ces préconisations. Texereach.com devrait leur permettre, après la saisie en ligne de certaines informations précises sur leurs produits (matière, traitements appliqués, par exemple antitaches…), d'avoir des garanties sur leur composition. «Les utilisateurs du site pourront ensuite bâtir un cahier des charges de manière autonome et confidentielle, utilisant ce nouvel outil en auto-contrôle», souligne Matthieu Hondeville.Entre mea-culpa et communication, différentes marques de prêt-à-porter ont dernièrement promis de faire disparaître d'ici à 2015 certains substances toxiques qui entraient dans la composition de leurs articles. Elles avaient, pour certaines, été nommément accusées par Green Peace, l'été dernier .LIRE AUSSI :» L'industrie textile n'est plus épargnée par les critiques» Un produit toxique imprègne de nombreux vêtements neufs
Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 14:39

HI

I DID NOT SUCCEED TO SIGN UP TO YOUR SITE. YOU SHOULD HAVE SENT ME YOUR EMAIL ADDRESS OR YOUR TELEPHONE NUMBER. YOU COULD HAVE FIND MY ON GOOGLE+,TWITTER,FACEBOOK OR MY SPACE WITH MY NAME:DIMITRI MBOUWE.

WRITE ME AGAIN, VISIT MY SITE dimitrimbouwe.blogspot.com OR  dimitribowen.overblog.com OO  infirmerieginou.blogspot.com.

I TRIED TO RESEARCH BY INTERNET WITHOUT SUCCESS. YOU DID NOT GIVE ME YOUR NAME .

MY TELEPHONE IS 00 237 74 41 23 51.

IM WAITING FOR YOU

Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de dimitribowen
  • : science,technologie,mode,sport,nature,sexe,santé,travail
  • Contact

Recherche

Liens