Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 17:31

 

Lytro, l'appareil photo qui révolutionne la mise au point

Mots clés : Par Benjamin FerranMis à jour le 20/10/2011 à 17:20 | publié le 20/10/2011 à 17:10
Les ventes débuteront en 2012 aux États-Unis.
Les ventes débuteront en 2012 aux États-Unis.
 S'abonner au Figaro.fr

Issu de recherches à l'université américaine de Stanford, cet appareil photo d'un nouveau genre permet de sélectionner, après coup, les zones à rendre nettes sur ses photos.

Pour les fêtes, les fabricants d'appareils photo compacts ajoutent chaque année quelques mégapixels, un design plus attrayant et de nouveaux modes de prises de vue. Une start-up américaine, Lytro, promet de changer radicalement la manière dont les photos sont prises puis partagées sur Internet.


L'appareil photo du même nom, le Lytro, ne nécessite de réaliser aucune mise au point. Il laisse décider après coup de la zone à rendre nette, qui peut être aussi bien un visage au premier plan qu'un infime détail en arrière-plan. La magie réside dans son système de micro-lentilles placé devant le capteur, qui enregistre l'ensemble des champs lumineux et leurs directions. C'est ce que l'on appelle un appareil photo plénoptique (cet excellent billet de blog, en français, détaille le procédé).Lytro n'est pas le seul à travailler sur cette technologie : Adobe a présenté une imposante lentille dès 2007, tandis qu'une entreprise allemande, Raytrix, conçoit déjà quelques appareils pour les professionnels. Mais Lytro veut la mettre entre toutes les mains. La start-up, issue des travaux d'un jeune chercheur de l'université de Stanford, Ren Ng, qui a publié sa thèse sur le sujet en 2006, a reçu un financement de 50 millions de dollars lors d'un premier tour de table.

«Un nouveau jouet»

Les premiers modèles, dévoilés mercredi, ne ressemblent en rien aux autres compacts. Disponibles en trois couleurs (bleu, rouge et gris), ils ont la forme d'une longue vue, avec un zoom 8x d'un côté et un petit écran tactile de l'autre. Les deux premiers modèles à 399 dollars embarquent un stockage de 8Go, soit 350 photos. Le plus cher, à 499 dollars, en stocke jusqu'à 750. Les photos se transfèrent grâce à une application pour Mac et bientôt pour Windows. Elles peuvent ensuite être partagées sur les réseaux sociaux, grâce à un lecteur au format Flash, hébergé par Lytro, qui permet toujours de choisir les zones à rendre nettes.Les premiers testeurs américains louent l'extrême rapidité du déclenchement, puisqu'il n'est plus nécessaire d'attendre l'autofocus et la mise au point. Le résultat est indéniablement ludique et ouvre de nouvelles perspectives dans les prises de vue, à la manière de ce qu'a pu apporter le Polaroïd avec les développements instantanés. «Ça marche bien, c'est marrant et cela ne ressemble à rien d'autre», commente le blog This Is My Next.À ce stade, le Lytro n'est cependant pas exempt de critique. Le blog Gizmodonote que certaines prises de vue restent sombres lorsque la luminosité n'est pas optimale (l'appareil est dépourvu de flash). La résolution des photos reste faible et il est conseillé de ne pas trop bouger lors de la prise de vue. Bref, le Lytro risque d'abord de s'adresser aux accros de photos, qui y trouveront là un «nouveau jouet», résume Engadget. Mais lorsque la technologie sera intégrée dans d'autres boîtiers plus performants, «la partie sera gagnée», conclut le blog.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitribowen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de dimitribowen
  • : science,technologie,mode,sport,nature,sexe,santé,travail
  • Contact

Recherche

Liens